Types de finitions


Les orgonites uniques sur ce site peuvent avoir deux types de finitions, une finition basique et une finition complète.

En résumé, la finition basique est simplement un vernis polyuréthane, alors que la finition complète consiste en une deuxième couche de résine.

Cependant la différence entre les finitions est un peu plus compliquée que ce résumé, car la finition complète demande entre 30 et 60 min de temps de travail en plus que la finition basique selon l’orgonite.

Pour vous aider à faire vos propres orgonites voilà un résumé (avec vidéos avec commentaires) de toutes les étapes générales de la fabrication des orgonites uniques disponibles sur ce site. De par ce résumé vous pouvez aussi vous faire une idée du temps nécessaire à la fabrication de ces orgonites, bien entendu vous prendrez sûrement plus de temps car j’imagine bien que pour votre plaisir vous n’allez pas en faire 20-30 en même temps si c’est juste pour vous!

Les temps indiqués ci-dessous sont la durée approximative par orgonite pour mes méthodes de fabrication. Cela est estimé pour des séries de 10-30 orgonites.

  • Imaginer l’orgonite (0 – 10 min):
    Parfois c’est à l’intuition au moment même, parfois il faut plusieurs heures d’inspiration et de réflexion.
  • Préparer certains ajouts (0 – 60 min):
    Ce n’est pas toujours le cas, mais parfois il faut faire tenir une pierre à un certain endroit et donc préparer des façons de l’attacher, parfois c’est des spirales en fils de cuivre/alu etc., parfois des assemblages de copeaux collés, parfois un placement de coquillages assez précis, des bouts de bois découpés, etc. Dans tous ces cas il faut déjà préparer une grande partie de tout cela à l’avance, car quand la résine catalyse ce n’est pas possible d’arrêter la coulée, il faut avoir ces éléments prêts au bon moment.
  • Couler l’orgonite (20 – 40 min):
    Cette étape est assez évidente, ici il s’agit de faire les couches de résine une par une, verser, placer ce qu’on veut, attendre la gélification (ci nécessaire), faire la couche suivante, remplir/attendre, etc. jusqu’au bout.
    https://www.youtube.com/watch?v=I4RzHG9fK70
    https://www.youtube.com/watch?v=5lcW_SMhDyM
  • Faire sécher/catalyser (2 – 5 min):
    Cette étape est un peu spéciale dans mes méthodes de fabrication, car pour pouvoir faire pleins d’orgonites en même temps j’ai appris à maîtriser la résine d’une façon qui fait qu’elle gélifie, mais ne catalyse jamais par elle-même. Du coup elle ne se met jamais à chauffer excessivement, même en faisant 5-8 couches en attendant la gélification de chacune. Cela empêche évidemment les fissures, qui est le problème majeur de la résine polyester. Vu que les orgonites ne catalysent pas, je dois relancer la catalyse avec des températures hautes externes une fois toute l’orgonite gélifiée. Pour cela elles sont placées sous des lampes infrarouges pendant plusieurs heures pour monter à 60-80°C, comme cela se produirait si elles catalysaient par elles-mêmes.
    https://www.youtube.com/watch?v=gjW0BSKhDPw
    https://www.youtube.com/watch?v=lM4KE1hx2vI
  • Finition basique (16 – 20 min):
    Pour une finition basique il faut juste un ponçage des bordures et des surfaces pour que le vernis puisse adhérer.

    • Ponçage fin (10 – 12 min):
      C’est un ponçage total, en général avec un grain 40-60 pour les arrêtes et puis l’utilisation d’un disque à meuler de grain 400-800. Cela est nécessaire pour enlever le démoulant qui empêcherai au vernis d’adhérer et aussi parfois lisser certaines aspérités prononcées, sans pour autant créer des rayures trop profondes et visibles.
    • Application du vernis (6 – 8 min):
      Il faut mettre du vernis sur toutes les faces et du vernis polyuréthane est utilisé car il est bien plus durable que du vernis acrylique, mais il demande un peu plus de rigueur de travail. Car il a besoin d’être séché sous des lampes infrarouges et étant donné qu’il catalyse aussi (en une journée environ), il faut faire cela assez vite. C’est à dire positionner les orgonites dans une position, appliquer le vernis (spray), placer sous la lampe 1-2h, puis retourner les orgonites pour vernir d’autres faces, etc. jusqu’à ce qu’il y ait du vernis proprement sur tous les côtés.
  • Finition complète (46 – 83 min):
    La finition complète demande plus de travail.

    • Ponçage grossier avec gros grain (7 – 12 min):
      Similaire au principe de ponçage pour la finition simple, sauf qu’ici les abrasifs les plus forts sont utilisés pour aller plus vite. Car ce n’est pas nécessaire de faire quoi que ce soit de lisse, il faut juste une surface bien rugueuse pour que l’enrobage adhère bien, toutes les aspérités disparaîtront avec la couche ajoutée qui s’infiltrera dans toutes les rayures sans laisser de traces visibles.
      https://www.youtube.com/watch?v=t4TQYKE_PR0
      https://www.youtube.com/watch?v=Wq5Y9RaIeIA
    • Re-coulage dans deuxième couche (7 – 12 min):
      Une fois les moules nettoyés et les orgonites poncées et nettoyées, il suffit de plonger les orgonites dans les mêmes moules avec une couche de résine transparente qui va enrober l’orgonite à nouveau.
      https://www.youtube.com/watch?v=aiWr9Z3wY0A
      https://www.youtube.com/watch?v=JA7zh5QCM5w
      https://www.youtube.com/watch?v=5lcW_SMhDyM
    • Démoulage propre (6 – 8 min):
      Ce démoulage est important car il termine la catalyse proprement, pour cela il faut que après la fin de la catalyse, l’orgonite soit encore soumise à des températures de l’ordre de 60-80 °C pendant 2-4h pour ce qu’on appelle la post-cuisson. Cela termine la catalyse totalement. Pour accomplir cela les orgonites sont soit placées sous une lampe infrarouge, soit dans un bain d’eau chaude. Les déplacements, le démoulage, nettoyage des moules à nouveau, etc. demandent un temps non négligeable.
      https://www.youtube.com/watch?v=lM4KE1hx2vI
    • Ponçage fin à la machine (6 – 15 min):
      Ce ponçage passe les grains 80, 120, 180, 240, 320 sur chaque orgonite re-coulée pour arrondir les bords en les lissant parfaitement, à la sorti de ce ponçage les orgonites commencent à donner une sensation au toucher qui est très lisse.
      https://www.youtube.com/watch?v=p_5iHIu3b20
    • Ponçage fin à l’eau et à la main (12 – 20 min):
      Le ponçage continue, mais cette étape ne peut plus être faite à la machine, elle doit être faire avec des papiers de ponçage résistants à l’eau, donc avec de l’eau et à la main. Les grains 600 et 1200 sont utilisés successivement pour lisser encore plus.
    • Polissage (8 – 16 min):
      Finalement il faut polir les orgonites avec une polisseuse avec deux passes différentes qui vont redonner leur brillant et transparence à l’orgonite.
      https://www.youtube.com/watch?v=z8EUg_fVjss
  • Nettoyages divers des moules et des orgonites (4 – 8 min):
    Les moules doivent toujours être nettoyés et recouverts d’une nouvelle couche de démoulant après chaque usage. Il faut nettoyer les moules une fois pour la coulée d’une orgonite avec une finition basique (car il n’y a qu’une coulée), deux fois pour la coulée d’une orgonite avec une finition complète (car il y a deux coulées).
  • Étiqueter, mesurer, peser (1 – 2 min):
    Une fois l’orgonite prête, il faut lui mettre une étiquette avec un code pour pouvoir la retrouver (car il y a des séries d’orgonites assez difficilement différentiables!), il faut la peser et la mesurer.
    https://www.youtube.com/watch?v=vBV0i4wApro
  • Faire des photos (2 – 3 min):
    C’est assez explicatif comme titre.
    https://www.youtube.com/watch?v=LZm8SNs_mrY
  • Faire les descriptions (3 – 5 min):
    Pour cela il faut que nous nous retrouvions à deux avec mon ami pour qu’il se connecte aux orgonites et me fasse part de ses ressentis, en vrac. Après ça je dois mettre en forme toutes ses observations et ressentis, puis je dois aussi faire les traductions pour les 4 langues du site.
  • Mettre en ligne (3 – 8 min):
    Uploader, redimensionner les photos, recopier les descriptions, noter le poids et la taille exacte et aussi les imperfections de l’orgonite si elle en a, etc.
  • Emballage (5 – 6 min):
    Étant donné que les orgonites sont des objets fragiles et aussi uniques, l’emballage est très soigné pour être sur de résister à tous les chocs qui peuvent avoir lieu lors du transport.